samedi 28 février 2009

[MULTIVERSE] - Dead Space, part I : Original Sin


[MULTIVERSE] - Dead Space, part I : Original Sin


I- Days of the Future Past

Dans un futur proche, la Terre connaît une période de troubles sans précédents. En effet, les ressources de la planète ne suffisent plus à alimenter les besoins d’une population au nombre toujours croissant. Aussi, certains hommes ont utilisé toutes leurs capacités pour mettre au point la technologie permettant de construire et d’envoyer des vaisseaux interstellaires explorer l’espace pour contrer cette pénurie menaçante.

La CEC, une entreprise crée pour la survie de l'humanité

Aussi une entreprise, la CEC, pour Concordance Extraction Corporation, a dépêché nombre de vaisseaux afin d’explorer l’espace et découvrir de nouveaux mondes pouvant servir ces besoins vitaux. Ainsi, des équipes de mineurs parcourent sans cesse la Galaxie afin de prélever des échantillons sur différentes planètes, extrayant d’énormes blocs de roche pour en déterminer la composition, et trouver les ressources qui rendront possible la survie de l’homme.

Un vaisseau de la CEC procédant à un échantillonnage

C’est au cours de ces investigations que MICHAEL ALTMANN fait une découverte importante. Nous sommes alors en 2.300. Alors que son équipe procède à l’extraction de minéraux, il exhume un artefact étrange, qui résiste à toutes les analyses et possède une étrange aura. Au point qu’Altmann va y voir une épiphanie. Il l’identifie comme une marque divine, un objet qui est à même de révéler des vérités troublantes sur l’Homme et son sort après la mort.

Ainsi Michael Altmann construit une véritable légende autour de ce qu’il appelle un Marker divin. Ainsi pose-t-il les prémices de l’UNITOLOGIE, une religion qui rassemble de plus en plus d’adeptes, et finit par constituer une menace pour le gouvernement. Faute de parvenir à le discréditer, celui-ci choisit alors de le faire abattre pour trouble de l’opinion publique. Altmann mort, il devient un mythe, et sa religion s’en trouve renforcée… L’Unitologie prospère alors pendant 200 ans, avant de trouver un nouveau sens à son existence dans un coin reculé de l’espace.

II- Altmann was a tricky bastard… but he was right all along. Fuck him !

« Altmann be praised. Altmann be praised »
Le Sergent Abraham Neumann qui découvre une sombre réalité… celle de la mort

En 2.500, une nouvelle découverte génère l’effroi parmi les colons de la planète AEGIS VII. En effet, au cours d’un forage, ses mineurs ont mis à jour un imposant artefact rocheux, caractérisé par une forme évoquant la double hélice ADN. Des questions se posent…

Etrange découverte sur Aegis VII

Rapidement, les habitants commencent à devenir les proies de mystérieuses visions, à entendre des voix, tant et si bien qu’ils n’arrivent plus à dormir. Si dans un premier temps le Docteur Tom Sciarello diagnostique de simples dépressions, ou expressions latentes de delirum tremens, et ce afin de calmer la population, il ne tarde pas à comprendre son erreur quand un colon enragé en vient à le prendre en otage à l’aide d’un cutter. L’homme succombant à la folie est neutralité, mais l’atmosphère s’assombrit sur la colonie. En effet, pendant ce temps, les mineurs unitologistes se rassemblent dans un square et clament haut et fort qu’un nouveau Marker est apparu, 200 ans après la découverte du premier par Michael Altmann, et que celui-ci avait raison depuis le début. Les voici donc qui reçoivent enfin un signe de Dieu…

« For two hundred years, Unitology was sought the Truth. When Michael Altmann spread his word, few people believed him. The Government tried to discredit him. When that didn’t work, they killed him and said it was an accident. We all know this. But we also know he was telling the Truth. For two centuries, we and our forefathers kept the faith, and our belief in his words. Now, finally, we have PROOF! Proof that the Church was right all along ! That we have been right all along! You’ve all seen the vidlogs by now. You all know what they found out there. Here, on this very planet, we’ve found another Marker! »
Abbott, un prêtre unitologue qui comprend le sens de ses croyances

Prêcher pour l'avenir, prêcher pour la Vérité

D’autres colons tombent sous le feu des gardes de l’artefact : en effet, ils tentent de forcer le barrage qui a été érigé autour, comme s’ils obéissaient sans sourciller à ces voix qui les hantent. N’ayant d’autre alternative, les autorités leur offrent un feu nourri… Un nouveau massacre commence.

Alors que son navire est un orbite planétaire, Benjamin Matthius, capitaine du croiseur de classe Planet Cracker de la CEC USG Ishimura, s’entretient avec Hanford Carthusia, le gouverneur de la colonie, qui est aussi un membre éminent de l’Eglise unitologiste. Il lui demande de préserver le secret qui entoure cette découverte et exige que l’artefact soit transporté à bord du vaisseau afin de l’étudier. Ce faisant, il avoue à Carthusia qu’il s’agit sûrement d’un autre Marker.

Mais de son côté, l’artefact commence à se transformer de manière étrange et à renforcer son pouvoir sur les colons…
Les marques apparaissent...
III- When a Deadman walks…

« Aegis VII colony security log, local day 925. This is Sergeant Abraham Neumann, planetside security office, badge number 60284-MA. We are fucked. »

Pendant ce temps, la folie prend une nouvelle ampleur : les mineurs unitologues rassemblés au square sombrent en entendant des voix leur ordonnant de mettre fin à leur jours. Débute alors une vague de suicides au nom de Dieu.

Quand vient le chaos...

Aussitôt, le capitaine Matthius demande à ce que les cadavres soient cryogénisés et transférés à bord de l’ISHIMURA, arguant que ses hommes ont besoin de les étudier. Il place alors la colonie sous quarantaine, percevant l’influence néfaste du Marker.

Cependant, le gouverneur refuse de se soumettre : membre influent de l’Unitologie, il connaît les pouvoirs de l’artefact. Aussi choisit-il de garder les morts à la morgue où ils seront placés au contact de l’ADN extraterrestre de la roche divine… Rapidement, les corps s’agitent, mutent, et s’agglomèrent pour former des masses monstrueuses de chair humaine, les NECROMORPHES. Résultat du contact des êtres humains par l’entité extraterrestre appelée le CONTAMINEUR, ces créatures possèdent une forme vaguement humanoïde, auxquels le parasite a ajouté de nouveaux organes et membres. Ce sont ces monstres qui déferlent alors sur la colonie, semant la mort afin de gonfler leurs rangs. La vague de mort s’étend.

Les Nécromophes commencent à se répandre tel le fléau de Dieu

Les survivants tentent de s’organiser. Le sergent P-Sec Abraham Neumann et Marta tentent de fuir la colonie, mais quand ils arrivent à la zone d’évacutation, une nacelle de sauvetage s’écrase, tuant les autres survivants. Abraham et Marta entreprennent alors de rejoindre le poste de communication afin de prévenir l’Ishimura de la menace, mais Marta se fait tuer par un Nécromorphe. Désespéré, il s’isole dans un local technique, et enregistre un dernier vidlog afin de laisser un témoignage. Résigné à accepter son sort pour affronter les Nécromoprhes, il meurt...

A VOIR
Anime
PATTON Chuck,
Dead Space: Downfall, Film & Roman, 2008
Comic-book
JOHNSTON Anthony & TEMPLESMITH,
Dead Space # 1, IDW, 2008
JOHNSTON Anthony & TEMPLESMITH,
Dead Space # 2, IDW, 2008
JOHNSTON Anthony & TEMPLESMITH,
Dead Space # 3, IDW, 2008
JOHNSTON Anthony & TEMPLESMITH,
Dead Space # 4, IDW, 2008
JOHNSTON Anthony & TEMPLESMITH,
Dead Space # 5, IDW, 2008
JOHNSTON Anthony & TEMPLESMITH,
Dead Space # 6, IDW, 2008
Jeu vidéo
Le Site officiel de Dead Space
Dead Space, Electronic Arts, 2008

Prochainement : [MULTIVERSE] - Dead Space, part II : Downfall
A PARTAGER
Bookmark and Share

0 commentaires: